Attention au réveil des cyanobactéries

01/04/2024

Attention au réveil des cyanobactéries

Les jours se rallongent annonçant l'arrivée de la belle saison. Attention, ce n’est pas sans conséquence sur la nature et notre santé. Nos habitudes doivent s'adapter dés maintenant pour nous protéger et protéger nos compagnons.

On vous explique pourquoi:

"le photopériodisme"3  :

Le photopériodisme et le rapport entre la durée du jour et de la nuit. Ce paramètre écologique joue un rôle prépondérant sur les végétaux et les animaux. 

Le rallongement des jours agi sur les plantes: leur croissance, l’initiation de la floraison, la germination des graines, ...  

 

Comment la plante anticipe la bonne période ?

Grâce au "phytochrome", un pigment présent dans la plante, qui va être sensible à une couleur précise dans le rayonnement solaire et va détecter ce changement d’ensoleillement. Lorsque ce pigment est suffisamment exposé à la couleur de la photopériode adéquate, il déclenche une cascade de réactions chimiques qui va se traduire par ce qu’on appelle: le "réveil de la nature".

 

"Phytochrome 1" et cyanobactéries.

Les cyanobactéries sont également dotées de ce pigment 2 qui détermine les longueurs d’onde et la lumière pouvant être captée puis utilisées la photosynthèse.

C’est d'ailleurs initialement chez les cyanobactéries que nous avons pu observer ces premiers signes de rythme circadien.

La croissance/prolifération des cyanobactéries débute en avril/mai en France. ( Certains facteurs tendent à modification) 

 

 Le cycle phosphate/Azote déstabilise l'écosystème 3.
Le phosphate est obligatoire pour le développement des plantes sur terre mais aussi dans le milieu aquatique. Pour doper la production lors de la photopériode adéquate, l'homme utilise de l'engrais chimique qui infiltre les sols et/ou par ruissellement atteignent le milieu aquatique. Le traitement des eaux usées (plus adapté à la pluviométrie), les élevages intensifs (excréments d'animaux), les coupes rases (déforestation) ... sont tous des sources de phosphates qui s'additionnent dans le milieu. 
Une partie favorise la prolifération du plancton, alors que l'autre partie tombe au fond des plans d'eau et se mélange aux sédiments.
Si les cyanobactéries sont invisibles et présentes naturellement dans le milieu avec un rôle important dans l'équilibre de la chaine alimentaire, la pollution au phosphate fournit une source illimité de nourriture aux cyanobactéries provoquant un déréglementent aquatique anarchique . 

 

Le dérèglement aquatique:

Début des années 2000 l'AFFSAT publiait que le risque de dépassement de 100 000 cellules de cyanobactéries par millilitre d'eau était peu fréquent et pratiquement nul pendant les mois de novembre à avril (Moins de 5 000 cellules en hiver). 

 

L'étude constatait la croissance des cyanobactéries et la prolifération qui débutait en avril pour ce terminer en novembre avec des pics en moyenne de 25 000 cellules en juillet et Aout. 

 

En 2006 le seuil de 100 000 cellules de cyanobactéries par millilitre d'eau était retenu dans la réglementation comme risque maximum et pour la fermeture préventive des eaux récréatives. 20 000 cellules appelaient à la vigilance.  

 

Depuis 2015 la présence de 100 000 cellules de cyanobactéries/Ml est devenu très régulière au point de modifier la réglementation pour permettre la continuité des activités. Dés pics pouvant atteindre plusieurs centaines de milliers de cellules par millilitre d'eau.  

 

Ce qu'il faut en retenir: 

La pollution aux phosphates a pris une grande ampleur et, selon les départements, la pluviométrie, le stresse hydrique, l’ensoleillement, ... le moindre élément favorable peut provoquer une surpopulation brutale des cyanobactéries. 

La période de surpopulation débute en avril/mai.

Elles s'adaptent de plus en plus à d'autres photopériodes. 

 

Lire l'article : Cyanobactéries: Comment en détecter la présence

 

Rédaction: Christophe Tonnaire

 

 

Ressources: 

1)   https://fr.wikipedia.org/wiki/Phytochrome

2)  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4422448/

3) Rapport AFFSAT eau récréative 2006 

https://www.radiomelodie.com/podcasts/11685-les-jours-augmentent